Quel soutien-gorge porter avec un dos nu ou tops échancrés ?

Préparez vos baguettes magiques, préparez vos incantations et vos chaudrons, aujourd’hui c’est une leçon de magie. Le but de la leçon est d’enchanter notre regard !

Ouvrez votre grimoire à la page 1, chapitre  » Comprendre pour maîtriser le sortilège d’invisibilité « , pour enfin apprendre à choisir la tactique appropriée pour faire disparaître les bretelles et les nœuds apparents qui se glissent précipitamment sous nos hauts, nos robes dos nu et nos échancrés.

Il n’existe qu’un seul ingrédient secret pour y parvenir : l’illusio illusium, qui fait disparaître nos soutiens-gorge pour une apparence inestimable !

D’un coup de baguette magique, nous avons la possibilité de porter un soutien-gorge invisible, un body imperceptible ou des cache-mamelons imperceptibles – de fantastiques amulettes à glisser sous nos hauts décolletés. La dernière étape consiste à leur apprendre. Heureusement, vos chefs scouts ont établi une liste de contrôle pour vous aider à choisir le sous-vêtement invisible idéal.

Alors, êtes-vous prête à maîtriser l’art du soutien-gorge dos nu ? Préparez-vous à prendre des notes et à suivre les instructions. Allons-y !

1. SOUTIEN-GORGE BANDEAU POUR LES BUSTIERS

On y va à fond ce soir. Nous allons faire monter l’air jusqu’à nos épaules avec un bustier magnifique et très sensuel, en évitant le trop traditionnel décolleté. Mais attention, rien de votre soutien-gorge ne doit dépasser ce qui est nécessaire à votre existence. Pas de dos montant, et encore moins de bretelles et d’attaches visibles !

Solution simple : utilisez un soutien-gorge bandeau plutôt que des sous-vêtements à bretelles détachables. Ceci est particulièrement vrai pour les femmes ayant une petite poitrine. Surtout, le soutien-gorge bandeau aura toujours plus de chances de se fondre et d’être discret sous un vêtement moulant, quelle que soit la taille de vos seins. Dans tous les cas, veillez à assortir le style de vos sous-vêtements à la couleur et à la matière de votre vêtement !

2. SOUTIEN-GORGE AVEC MULTI-POSITIONS POUR UN DÉCOLLETÉ ARRIÈRE

Le roi Dagobert avait une petite propension à se mettre à l’envers, et vous aussi ! Cependant, il y a une bonne cause cette fois-ci. Si ce n’était de votre soutien-gorge, qui s’en sert pour pointer le bout de son nez, vous ne voyez pas pourquoi vous vous priveriez d’un décolleté dorsal, car il n’y a rien de plus éblouissant. Conséquence de ce squat malvenu, le décolleté est moins beau que prévu.

Mais pourquoi s’énerver ? Les soutiens-gorge multipositions sont idéaux pour prévenir tout danger de soulèvement et vous assurer un bon vieux décolleté ! Et si vous n’avez pas trop envie d’acheter, ne vous inquiétez pas : il suffit d’acquérir un adaptateur qui garantit le même effet sans vous ruiner pour transformer vos soutiens-gorge en sous-vêtements idéaux pour le dos nu !

3. DES SOUS-VETEMENTS ADHESIFS POUR LES HAUTS AUX DÉCOUPES LES PLUS ÉCHANCRÉS

Quand on se dévoile, il n’y a pas de place pour le compromis : c’est ou sinon ! Pour obtenir le résultat escompté, il vous faut donc un soutien-gorge totalement indétectable. Problème : Il en existe mille sortes différentes… Alors comment se décider et comment savoir quelle(s) option(s) est (sont) la (les) meilleure(s) ? Ne vous inquiétez pas, nous vous donnons tous les détails ici !

1. Soutiens-gorge en papier à usage unique avec adhésif

Idéaux pour être portés sous un dos nu ou un haut décolleté, que ce soit devant, derrière ou sur les côtés, ils conviendront particulièrement à toutes celles qui recherchent un soutien-gorge adapté en temps voulu. Les soutiens-gorge à usage unique sont vraiment moins conseillés pour les accros des hauts indécents qui se lasseront vite de les remplacer.

Ils seront néanmoins appréciés par les petites poitrines. En effet, grâce à leur matériau unique, ils offrent la possibilité de s’ajuster directement sur votre propre poitrine, ce qui garantit un soutien sans faille et complet. Pour les bonnets A et B, M pour les bonnets B et C, et L pour les bonnets C et D, respectivement, nous vous conseillons de choisir la taille appropriée.

Mais faites attention à la brièveté de la durée. Les soutiens-gorge en papier ne promettent qu’une brève durée de maintien, tout comme les autres soutiens-gorge collants. Ils occupent la première place sur la liste, bien qu’ils prennent, en moyenne, jusqu’à 12 heures.

Enfin, nous nous intéressons au matériau : choisissez toujours un soutien-gorge hypoallergénique et testez-le toujours sur votre peau avant de le porter – on ne sait jamais !

2. Les soutiens-gorge en silicone avec adhésif

Parce qu’ils n’ont pas de bandes latérales pour les attacher, les soutiens-gorge en silicone adhésifs sont idéaux pour les hauts les plus décolletés, un peu comme leurs homologues en papier. Il en existe deux types principaux : ceux qui sont entièrement construits en silicone et ceux qui sont doublés de silicone mais ont une enveloppe en tissu. Comme ils sont faciles à assortir à la couleur que vous portez, ces derniers ont l’avantage d’être plus discrets.

Cependant, le véritable avantage de ces petits soutiens-gorge en silicone est qu’ils peuvent être rembourrés. Les petits seins font déjà la grimace !

Sur le plan technique, il n’est pas surprenant qu’ils puissent être réutilisés entre 6 et 25 fois, selon le modèle. Cela peut sembler peu pour le prix, il faut donc faire attention aux spécificités du produit. Là encore, la durée maximale d’utilisation n’est que de 4 à 6 heures, ce qui les place en dessous de leur équivalent en papier.

Enfin, il faut savoir que le silicone peut être mal accepté dès qu’il fait partie de votre soutien-gorge, alors ne sautez pas le premier test cutané obligatoire !

3. Les soutiens-gorge avec des bandes latérales adhésives

Toute la facilité de porter un soutien-gorge et toute la grâce d’un dos nu impeccable… Oui, dans notre garde-robe, les soutiens-gorge à bandes latérales adhésives sont un petit miracle.

Leurs « liens latéraux » sont susceptibles d’être vus sous des hauts un peu trop décolletés, ce qui est leur seul inconvénient. Pour éviter les fashion faux pas, merci de vous habiller en conséquence.

En revanche, ils seront particulièrement suggérés à tous ceux qui auraient du mal à abandonner leurs sous-vêtements traditionnels pour des dos nus. Bien que leur maintien soit du même calibre que celui d’un soutien-gorge dos nu de type  » coque « , comme nous l’avons vu précédemment, ils ont l’avantage de nous apaiser alors qu’ils ne sont pas trop dissemblables sur le plan esthétique.

Côté style, on peut les refuser aussi bien en push-up pour le plus grand bonheur des petites poitrines qu’en body pour le côté beaucoup plus sexy ! La méthode est généralement la même : ils peuvent être portés jusqu’à 25 fois, ne doivent être portés que pendant 4 à 6 heures pour éviter les douleurs et doivent être testés sur votre peau avant d’être utilisés.

4. Les bodys dos nu

Les bodys, ahh, l’amour de nos vies ! Quand on s’arrête à y penser en dehors de leur allure physique, ils sont aussi assez pratiques et on ne s’en sépare jamais quand on veut être séduisante.

Et oui, certains bodys sont conçus pour couvrir complètement votre dos, vous permettant ainsi de combiner un dos nu avec un soutien mammaire sans faille, le tout sans avoir besoin d’une seule goutte de silicone ! Vous l’aurez compris, ils sont idéaux pour toutes celles qui ne supportent pas cette substance, tout comme les soutiens-gorge en papier collant.

Mais faites attention lorsque vous portez une robe ou un dos nu : votre body ne doit pas se voir !

5. Les caches-tétons 

J’ai encore fait une erreur ! Oui, on a été à tellement de soirées dans cette adorable petite robe noire incroyablement belle mais surtout super dénudée qu’on ne peut même plus compter ! Du coup, on l’enfile sans soutien-gorge en espérant qu’elle ne devienne pas trop frisquette et qu’aucun de nos petits boutons ne ressorte. Bien sûr Patrataaa ! Tous les regards sont braqués sur eux au milieu de la nuit, et nos dames nous regardent dans le nez !

Résolution : Nous ne sortons plus de la maison sans couvrir ces petits tétons. L’option la plus discrète consiste généralement à choisir de jolis cache-tétons pour les petites et moyennes poitrines qui peuvent se passer d’assistance pendant un certain temps.

Vous pouvez choisir entre le silicone qui est réutilisable et l’adhésif en papier qui est jetable. Un test cutané est toujours conseillé en toutes circonstances.

Recommended For You

About the Author: Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *